Vous êtes dans :

Petite géographie amoureuse du cheval

  • Conférence

Mardi 1er octobre
19h30

Salle Daniel Toscan du Plantier

Conférence de Jean-Louis Gouraud


Entrée libre - Réservation conseillée

En parcourant le monde, parfois à pied, souvent à cheval, Jean-Louis Gouraud n’avait pas l’intention de dresser un inventaire exhaustif des mille variétés (races, types, lignées) de l’equus caballus, ni d’établir un atlas de l’espèce. Il voulait tout simplement découvrir quelles fonctions occupe auprès des hommes, aujourd’hui encore, cet animal pas comme les autres, dont Buffon avait dit qu’il était leur plus belle conquête, mais que la mécanisation semble avoir condamné. En un demi-siècle de circumambulation équestre sur tous les continents, l’auteur a acquis quelques convictions : il n’y a pas de chevaux sans hommes, toute variété chevaline est le résultat d’un désir ou d’un besoin de ceux qui l’utilisent – et, à l’inverse, une race dont les hommes n’ont plus l’usage est appelée à disparaître. C’est cette interdépendance entre les hommes et les chevaux qu’il décrit ici, à sa façon inimitable, à la fois sérieuse et joyeuse, souvent insolite mais toujours exacte. L’Afrique et l’Asie, l’Orient et l’Occident : chaque continent, chaque région du monde a donné naissance à des cultures équestres dont on découvrira ici l’incroyable richesse.

Jean-Louis Gouraud a consacré sa vie à chanter la gloire du cheval. Tantôt comme éditeur (plus de deux cents titres publiés), tantôt comme auteur (Le Pérégrin émerveillé, Babel, Prix Renaudot poche 2013, Petite géographie amoureuse du cheval, Belin, Prix Nicolas Bouvier 2017), tantôt comme organisateur de spectacles (Célébration du cheval au Théâtre du Rond-Point), tantôt comme défenseur du patrimoine (sauvegarde du cimetière équin de Tsarkoye-Selo), tantôt enfin comme cavalier (Paris-Moscou avec deux trotteurs, 3 333km en 75 jours).

En partenariat avec la librairie Charlemagne