Vous êtes dans :

Carte blanche à David Ayala

  • Cinéma
  • Conférence

mardi 13 décembre
20h

Salle Daniel Toscan du Plantier

Durée : 1h16

Trois films de Guy Debord : Critique de la séparation, 1961 / Sur le passage de quelques personnes à travers une assez courte unité de temps, 1959 / In girum imus nocte et consumimur igni, 1978

Rencontre avec David Ayala à l’issue de la projection

« Tout chez Guy Debord peut séduire mais surtout fasciner, interroger et insuffler de grandes forces de vie et de combat. Aujourd’hui encore ses mots, ses idées, ses pratiques peuvent nous aider à trouver les arguments utiles et nécessaires, voire imparables, pour combattre les systèmes d’aliénation. C’est un homme qui a œuvré toute sa vie pour le dépassement, dépassement de soi, de l’écrit, de l’art, en particulier de la poésie et du cinéma et, bien sûr, dépassement de la vie qui nous est imposée. » David Ayala

Vous aimerez aussi