Vous êtes dans :

La fille du métro

  • Lecture

mardi 11 octobre
12h15

Hall du théâtre

Durée : 1h

Monologue de Leïla Sebbar (Éditions Al Manar, 2014)

Avec Leïla Sebbar

Détenue dans une cabine en verre, une jeune fille attend sa mère. Pour tromper l’attente, la peur aussi peut-être, elle parle. Elle se raconte, dit les siens, sa famille…
Plusieurs itinéraires (celui de l’héroïne, celui de son père, celui de sa mère, celui de sa sœur), plusieurs histoires, plusieurs parcours se mêlent dans ce monologue puissant et poétique.
C’est un cri, un cri de colère, un cri de révolte d’une jeune fille qui entend s’affranchir et qui revendique sa liberté… Ce texte singulier est léger, grave, fort, très fort ! Il aborde les thèmes chers à l’auteure (et terriblement contemporains) : la condition des femmes, l’émancipation féminine, les traditions ancestrales, les relations familiales… Il est aussi question de transmission, d’identité, de déracinement, de désordre, de transgression et de liberté ! Ce texte est remarquable aussi pour son héroïne, jeune femme farouchement libre, tendre, rebelle, violente, vivante !

Leïla Sebbar est née en Algérie pendant la colonisation, de père algérien et de mère française, et tous deux instituteurs. Elle vit à Paris depuis 1963. Elle a publié un grand nombre de romans, nouvelles, essais, récits, carnets de voyage et albums photographiques.
Leïla Sebbar se définit comme « une écrivaine dans le siècle – siècle qui commencerait au milieu du XXe siècle – c’est-à-dire lié à une histoire particulière, celle de la France et de ses colonies : guerres de colonisation, de décolonisation, de libération et, liés à cette histoire, tous les effets de déplacement, d’exode, d’exil et donc de rencontres singulières entre ceux qui quittent un pays et ceux du pays d’arrivée. [Ses] personnages sont donc en déplacement. Comment vont-ils vivre ? Comment appréhender leur propre histoire, leur « roman familial » en relation avec l’histoire générale ? C’est ce rapport très fort, et que l’on ne peut ignorer, entre l’intime et le politique qu’ [elle] explore. »

Les Mardis Liberté, la pause déjeuner artistique du Liberté ! En une heure, spectacle et déjeuner au Bar du Théâtre en compagnie des artistes.