Vous êtes dans :

La Rive dans le noir

  • Théâtre

mardi 7 et mercredi 8 février
20h30

Salle Albert Camus

Durée : 1h15

Texte Pascal Quignard
Mise en scène et interprétation Marie Vialle et Pascal Quignard

La complicité entre l’actrice Marie Vialle et l’auteur Pascal Quignard, pour la première fois sur scène, culmine dans cette performance de ténèbres où, pour faire reculer la mort, se jouent possessions et métamorphoses. Création Festival d’Avignon 2016.

Marie Vialle retrouve Pascal Quignard dans une nouvelle entreprise commune : La Rive dans le noir approfondit encore la relation artistique intime entre l’auteur et l’actrice qui porte son œuvre à la scène depuis plus de dix ans. Après sa variation autour de Médée avec Carlotta Ikeda (Medea), l’écrivain, un des plus emblématiques de la littérature française contemporaine, revient sur scène en tant qu’interprète pour explorer les ombres de sa vie. On connaît son inclination pour les choses souterraines : musiques oubliées, artistes obscurs, recoins de l’histoire, plis et replis de l’humain peuplent son œuvre. C’est dans l’opacité de la scène, lieu mental infini habité de corbeaux et de chouettes effraies, que se tisse la relation intense entre auteur et comédienne. Prix Goncourt pour Ombres Errantes, Quignard s’inspire à nouveau des Leçons de Ténèbres de Couperin pour infuser la musique solennelle de ses mots, et dire l’intangibilité des êtres. Comme dans Princesse Vieille Reine (présenté parallèlement au Liberté), Marie Vialle, aussi charnelle qu’insaisissable, s’incarne dans des êtres successifs. Ensemble, avec la scénographe et costumière Chantal de la Coste, ils vont « chercher dans les ténèbres ce que nous ne sommes plus capables de voir ».

Scénographie et costumes Chantal de la Coste
Lumières Jean-Claude Fonkenel
Son Pierre Avia
Masques Cécile Kretschmar
Travail voix Dalila Khatir
Éducateur d’oiseaux Tristan Plot / À vol d’oiseau
Assistante costumes Siegrid Petit-Imbert
Construction du décors Atelier de la MC 93 à Bobigny
Direction de production Emmanuel Magis, Anahi assisté de Marion Gauvent

Production Compagnie Sur le Bout de la langue / Anahi
Coproduction Le Liberté, scène nationale de Toulon / Festival d’Avignon / Equinoxe, scène nationale de Châteauroux / Festival Terre de Paroles / Le Parvis, scène nationale de Tarbes / La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, centre national des écritures du spectacle / Centre Dramatique Régional de Tours – Théâtre Olympia / Pôle Arts de la Scène – Friche la Belle de Mai
Avec le soutien de la DRAC Auvergne – Rhône-Alpes et de la Spedidam
Avec l’aide du Centquatre – Paris et du Bois de l’Aune – Aix-en-Provence
Remerciements au Théâtre de Carouge – Atelier de Genève et à la Société de lecture de Genève

Vous aimerez aussi