Vous êtes dans :

Courts-métrages en Liberté saison 6 : EXTRA-ordinaires !

  • Courts-métrages en Liberté
  • Handicap

Publié le jeudi 23 janvier 2020

Depuis 6 ans, le Liberté a initié un travail de réalisation de courts-métrages avec des jeunes dans le cadre de la lutte contre les discriminations. Après avoir traité de la lutte contre le harcèlement à l’école, du respect entre les filles et les garçons, du racisme et de l’antisémitisme, du rapport à l’argent, et du respect des identités et orientations sexuelles, la saison 2019-2020 s’inscrit dans la lutte contre les discriminations liées au handicap.

Face à la stigmatisation et à l’ostracisme, ou à l’inverse, à l’excès de compassion, il s’agit de mettre en valeur les ressources insoupçonnées des personnes en situation de handicap.

Cette thématique s’inscrit dans la droite lignée du projet porté par Le Liberté depuis son ouverture : grâce à une politique active en matière d’accessibilité, il est devenu le lieu culturel le plus engagé de la région PACA dans ce domaine, obtenant même le label Tourisme et Handicap, dont les normes sont des plus exigeantes.

C’est pourquoi, nous sommes particulièrement heureux et fiers d’avoir démarré cette nouvelle édition avec 2 classes accueillant entre autres, des élèves en situation de handicap : depuis novembre, une classe de troisième du collège Django Reinhardt à Toulon (avec des élèves sourds) et une du collège Henri Bosco à La Valette (avec des élèves déficients mentaux) ont commencé les ateliers vidéos encadrés par nos 4 artistes Eloïse Mercier, Julien Bengel, Vincent Berenger et Geoffrey Fages.

Dès lundi 27 janvier, ce sera au tour des jeunes suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse de réfléchir à cette thématique, lors d’une semaine en immersion à Châteauvallon !

Les jeunes suivis par le Centre Social Toulon Centre réaliseront quant à eux leur film la 2ème semaine des vacances de février.

Tous les participants des ateliers assisteront au spectacle Dévaste-moi avec la célèbre comédienne sourde Emmanuelle Laborit, et viendront voir un film programmé lors du Théma EXTRA-ordinaires ! au mois de mai.

Enfin, nous avons sollicité Jamel Debbouze, acteur et humoriste qu’on ne présente plus, pour être le parrain de cette édition. La journée de clôture avec la projection des films est prévue au mois d’avril et sera à coup sûr un grand moment d’émotion.

 

Les Courts-métrages en Liberté reçoivent le soutien de :