Le Liberté La saison

Intimités

Hall du théâtre

Photographies de Kate Barry

Entrée libre

L’exposition regroupe une sélection de portraits d’acteurs et d’actrices par Kate Barry. Ces photos aux atmosphères indéfinissables, silencieuses et mélancoliques, où se conjuguent à la fois dépouillement et précision de la composition et de la mise en scène des corps et des décors, sont aussi, en miroir, un hommage à la poésie de leur auteure. Des stars comme Catherine Deneuve, Isabelle Huppert, ou Charlotte Gainsbourg, aux artistes de la jeune génération, telles que Hafsia Herzi ou Adèle Exarchopoulos se prêtent au jeu du dévoilement intime. Cette collection en noir et blanc mêle habilement glamour et naturel et perpétue le statut de la star si proche et inaccessible à la fois.

« Personne n’appartient plus à la famille du cinéma que Kate Barry. Mais Kate n’en est pas prisonnière, elle a suivi le chemin qui était le sien. Après deux aventures bien différentes, et réussies, la première, un diplôme de la Chambre syndicale de la haute Couture et la réalisation de cinq collections de vêtements féminins, la deuxième, la création d’une association APTE et l’ouverture d’un centre d’accueil et de soins pour les personnes souffrant d’addiction, elle est devenue une photographe, c’est à dire celle qui voit. Nous avons connu une génération qui était formée à l’image par la peinture et puis le cinéma et la télévision ont influencé aussi bien un public que les photographes eux mêmes. Il est probable que la photographie a influencé le cinéma aussi. Kate est délicieuse et acérée. Elle approche ses sujets amicalement, avec une vraie empathie mais son regard est lucide. Elle n’est dupe de rien. À travers une certaine maladresse de ses modèles, un certain inconfort de la pose, et même un goût du burlesque, elle fait apparaître une grâce et une force. Il y a souvent une difficulté, une fragilité, une émotion délicate qui deviennent de la beauté, une apparente simplicité qui fait apparaître une vérité profonde. Kate Barry est une photographe qui ne ressemble à aucune autre. » Agathe Gaillard

Texte écrit par Agathe Gaillard à l’occasion de l’exposition Kate Barry, Point of View – portraits/ natures mortes à la Galerie Cinéma, du 27 septembre au 20 novembre 2013

Vernissage jeudi 8 février à 18h30 avec un concert de Hell Botcho avec webcams live

Vous aimerez aussi

  • intimites

    Théma

    Exposition

    Hall du théâtre

    Intimités

    du jeudi 8 février au samedi 31 mars

    de 11h à 19h

    Acoustic Cameras

    Lire la suite

    •  
  • intimites

    Théma

    Exposition

    Toulon

    Intimités

    du jeudi 8 février au samedi 31 mars

    Les artistes du Metaxu Asmaa Betit, Benoit Bottex, Jean-Loup Faurat, Pauline Leonet et Bénédicte Thoraval

    Lire la suite

    •