Le Liberté La saison

Ceux qui errent ne se trompent pas

Salle Albert Camus

Durée : 1h45

Texte Kevin Keiss en collaboration avec Maëlle Poésy
Mise en scène Maëlle Poésy

Avec Olivia Dalric, Florence Janas, Marc Lamigeon, Sabine Moindrot, Cédric Simon et Grégoire Tachnakian

Plein tarif : 28€
Tarif préférentiel : 20€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Billetterie en ligne

Co-voiturage

Entre conte fantastique et comédie noire, Ceux qui errent ne se trompent pas, succès du Festival d’Avignon 2016, invente une nouvelle forme de révolution : l’épidémie blanche.

C’est la tempête ! Des trombes d’eau s’abattent sur le plateau. En ce jour d’élections nationales, alors que les ministres célèbrent déjà leur succès, les résultats des votes vont déclencher un tsunami : plus de quatre-vingts pour cent des électeurs de la capitale votent blanc.
Comment faire face à une révolution par les urnes ? Ceux qui errent ne se trompent pas, mis en scène par la jeune Maëlle Poésy, est un texte de politique-fiction aux atours fantastiques inspiré de La Lucidité de José Saramago. Cette analyse saillante des crises démocratiques contemporaines menée par six comédiens survoltés est une comédie noire, une enquête bien menée sur les dérives du pouvoir. Des questions que se pose une génération inquiète de la représentativité politique, du sens de l’acte électoral et de la fragilité d’un système qu’on croyait immuable. L’inondation progressive de la scène par des pluies diluviennes, comme un navire prenant l’eau en pleine mer avec des marins pataugeant entre l’espoir, le désarroi et l’incompréhension, est à l’image des tempêtes qui aujourd’hui jalonnent notre actualité.

Dramaturgie Kevin Keiss
Scénographie Hélène Jourdan
Création lumière Jérémie Papin
Création sonore et régie son Samuel Favart Mikcha
Création vidéo Victor Egea
Construction Jordan Deloge
Régie générale Géraud Breton
Régie lumière Corentin Schricke
Régie vidéo Pierre Mallaisé
Costumes Camille Vallat
Costumières Chantal Bachelier et Juliette Gaudel

Production Compagnie Drôle de Bizarre (Crossroad)
Coproduction Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-Saône / Théâtre du Gymnase, Marseille / Théâtre Dijon Bourgogne, Centre Dramatique National / Le phénix, scène nationale Valenciennes / Théâtre-sénart, Scène nationale / Théâtre de Sartrouville et des Yvelines, CDN / Le Rive Gauche, Saint-Étienne-du-Rouvray
Avec la participation artistique du Jeune théâtre national

Résidence à La Chartreuse – CNES de Villeneuve-lez-Avignon et à la Gare Franche, maison d’artistes, théâtre et curiosités.

La compagnie Drôle de Bizarre est conventionnée par la ville de Dijon.

Maëlle Poésy est artiste associée au Théâtre Dijon Bourgogne, Centre Dramatique National.

Le texte est édité aux éditions Actes Sud, juin 2016.
D'après La Lucidité de José Saramago (© José Saramago, 2004, traduction de Geneviève Leibrich © Editions du Seuil, 2006).

 

LA PRESSE EN PARLE

France Culture, 07/16
consulter

Le Monde, 07/16
consulter

Médiapart, 07/16
consulter

Les Échos, 07/16
consulter

Le Croix, 07/16
consulter