Le Liberté La saison

Qui a tué grand-maman ?

Salle Daniel Toscan du Plantier

Modératrice Anne-Cécile Huprelle (journaliste, auteure et enseignante)
Intervenants Jean-Jacques Ceris (président de la Fédération des Œuvres Laïques du Var), Renée Salles (bénévole du projet Lire et faire lire), Marc-Olivier Padis (journaliste), Karim Dakroub (metteur en scène), Alex Massari (président du Club RCT Espoirs) et sa petite fille Valentine Massari

Entrée libre

Tarif théma :

Billetterie en ligne

Cette table ronde sera l’occasion de s’interroger sur la coexistence et les rapports entre les générations au sein de nos sociétés contemporaines, de se demander si le lien, unissant les plus âgés aux plus jeunes, n’est pas en train de s’étioler ? C’est toute la problématique de « l’être ensemble » des générations dans nos sociétés actuelles dont les intervenants vont débattre.

Lire et faire lire est un programme de développement du plaisir de la lecture et de la solidarité intergénérationnelle en direction des enfants fréquentant les écoles primaires et autres structures éducatives (centre de loisirs, crèches, bibliothèques…). Des bénévoles de plus de 50 ans offrent une partie de leur temps libre aux enfants pour stimuler leur goût de la lecture et favoriser leur approche de la littérature. Des séances de lecture sont ainsi organisées en petit groupe, une ou plusieurs fois par semaine, durant toute l’année scolaire, dans une démarche axée sur le plaisir de lire et la rencontre entre les générations. En effet, Lire et faire lire poursuit non seulement un objectif éducatif et culturel mais aussi et surtout un objectif d’échange intergénérationnel destiné à favoriser la rencontre et le dialogue entre des enfants et des retraités. Ce programme Lire et faire lire, porté par une association nationale du même nom, est inspiré d’une action menée à Brest depuis 1985. Cette initiative brestoise a fait l’objet d’une évaluation menée par l’Université de Bretagne Occidentale sous le titre « Les accompagnements entre générations dans l’univers scolaire » et le programme national Lire et faire lire a été lancé fin 1999 à l’initiative de l’écrivain Alexandre Jardin et de la Ligue Française de l’Enseignement. Lire et faire lire est développé dans chaque département par des coordinateurs des deux réseaux associatifs nationaux : la Ligue de l’Enseignement et l’Union Nationale des Associations Familiales (UNAF). Aujourd’hui, plus de 6500 structures éducatives se sont portées candidates sur toute la France, et près de 13150 retraités bénévoles interviennent régulièrement auprès des enfants.

Depuis 2012, Marc-Olivier Padis intervient régulièrement sur France Culture dans l’émission L’Esprit public, animée par Philippe Meyer. Agrégé de lettres modernes, il a travaillé pour le service social du Commissariat général du Plan en 2000 et 2001, notamment pour un rapport sur les politiques publiques en direction de la jeunesse, Jeunesse, le devoir d’avenir publié à la Documentation française. De 2005 à 2011, il a donné des cours à Sciences Po Paris sur les grands enjeux de la politique européenne. Il a travaillé 20 ans pour la revue Esprit, d’abord comme secrétaire de rédaction (1993-1999), puis rédacteur en chef (1999-2013), puis directeur de la rédaction (2013-2016). Ses articles portent essentiellement sur les relations intergénérationnelles, la question européenne, la philosophie politique américaine, et la santé publique. Depuis janvier 2016, il est le Directeur des études du think tank Terra Nova.

Metteur en scène du spectacle Le bal des rêves, joué au Liberté le 4 et 5 mai, Karim Dakroub est également le président de l’association libanaise Khayal pour les arts et l’éducation, qui a coproduit ce spectacle avec le collectif français Subito Presto. Le bal des rêves impose avec subtilité une passerelle entre les générations, au travers de la rencontre d’un petit fils et de son grand-père qui ne parlent pas la même langue. Le spectacle traite des problèmes de communication entre les membres de la famille de différentes générations, dans le contexte de la vie moderne envahie par les écrans et les rêves imposés. C’est un spectacle ouvert à tous les âges pour permettre à plusieurs générations de se rencontrer et d’échanger autour d’un questionnement commun. Après des études de théâtre en Russie, Karim Dakroub est aujourd’hui enseignant à l’Université Libanaise et psychothérapeute familial et systémique.

Alex Massari, président du club RCT Espoirs et ancien président de la section seynoise de la ligue des droits de l’homme sera accompagné de sa petite fille Valentine Massari.