Le Liberté La saison

Les nouveaux chiens de garde

Salle Daniel Toscan du Plantier

Durée : 1h44

Documentaire de Gilles Balbastre et Yannick Kergoat, 2012

Rencontre avec Caroline Proust à l'issue de la projection 

Avec Arlette Chabot, Laurence Ferrari, David Pujadas, Alain Duhamel, Jean-Pierre Pernaut, Christine Okrent, Franz-Olivier Giesbert, Laurent Joffrin...

Prix du jury et Prix du public, catégorie documentaires, au Festival de Valenciennes 2011

Tarif théma : 4€
Tarif solidaire : 2€

Billetterie en ligne

Les médias se proclament contre-pouvoir. Pourtant, la grande majorité des journaux, des radios et des chaînes de télévision appartiennent à des groupes industriels ou financiers intimement liés au pouvoir. Au sein d’un périmètre idéologique minuscule se multiplient les informations pré-mâchées, les intervenants permanents, les notoriétés indues, les affrontements factices et les renvois d’ascenseur.
En 1932, l’écrivain Paul Nizan publiait Les chiens de garde pour dénoncer les philosophes et les écrivains de son époque qui, sous couvert de neutralité intellectuelle, s’imposaient en véritables gardiens de l’ordre établi.
Aujourd’hui, les chiens de garde sont journalistes, éditorialistes, experts médiatiques, ouvertement devenus évangélistes du marché et gardiens de l’ordre social. Sur le mode sardonique, Les nouveaux chiens de garde dénonce cette presse qui, se revendiquant indépendante, objective et pluraliste, se prétend contre-pouvoir démocratique. Avec force et précision, le film pointe la menace croissante d'une information produite par des grands groupes industriels du CAC40 et pervertie en marchandise.

Documentaire proposée par Caroline Proust

Vous aimerez aussi

  • vu-du-pont

    Spectacle | Accessibilité

    Théâtre

    Salle Albert Camus

    Vu du pont

    du mardi 28 février au dimanche 12 mars

    20h30 / 16h le dimanche / relâche le lundi

    Texte Arthur Miller
    Mise en scène Ivo van Hove

    Lire la suite