Le Liberté La saison

L'envol des Cigognes

Salle Albert Camus

Durée : 3h15 avec entracte

Texte et mise en scène Simon Abkarian

Avec Simon Abkarian, Maral AbkarianAriane Ascaride, Serge Avédikian, Assaâd BouabPauline Caupenne, Laurent ClauxaertMarie Fabre, Victor FradetÉric Leconte, Eliot MaurelOcéane Mozas, Clara Noël, Chloé Réjon, Catherine SchaubIgor Skreblin

Plein tarif : 28€
Tarif préférentiel : 20€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Billetterie en ligne

Co-voiturage

Accéder

Concluant sa trilogie commencée avec Pénélope Ô Pénélope et Le Dernier jour du jeûne, l’auteur, acteur et metteur en scène Simon Abakrian est plus que jamais au centre de sa petite communauté incarnée par une troupe d’acteurs à l’irrésistible faconde.

C’est une famille qui traverse le temps et l’Histoire, se transmettant des blessures et des valeurs immémoriales, un tempérament incandescent et le sens de la promesse. Sans oublier cet incorrigible humour qui, comme le soleil, donne du relief à chaque mot proféré.
Dans le premier volet de la trilogie, Pénélope Ô Pénélope, Elias, tel Ulysse, regagne son pays et le cœur de sa femme. Dans Le Dernier jour du jeûne (vu au Liberté en 2016), son fils Théos ressoude son village sur le point d’éclater. Encore une fois, abreuvés d’un texte digne de Marcel Pagnol qui aurait été nourri par tous les conflits de la deuxième moitié du XXe siècle, les acteurs, tous excellents, sont portés par un sens du comique à toute épreuve. Dans L’envol des Cigognes, on retrouve la petite communauté, une génération plus tard, sous le feu de la guerre et dans les bras protecteurs des mères. Artisan magnifique de « tragédies de quartier », Simon Abkarian conclut sa trilogie sur les femmes. Avec ce dernier volet, le roc Abkarian ancre à nouveau ses protagonistes dans les registres, conciliés à merveille, de la fable sociale et de la comédie. La guerre, telle que l’artiste l’a connue dans son enfance au Liban, est ici le grand révélateur des mœurs humaines, que l’auteur traduit dans un lyrisme non affecté et une trivialité assumée, assortie d’un bel accent du Sud. Les figures de ses personnages, si proches de nous par leurs passions graves et dérisoires, se confondent avec celles de sa troupe, reconduite à chaque pièce dans de nouveaux rôles. Autant d’individualités que l’auteur, acteur et metteur en scène couve d’une infinie tendresse.

Collaborateur artistique Pierre Ziadé
Lumières Jean-Michel Bauer
Son Antoine de Giuli
Décor Noëlle Ginefri-Corbel
Régie générale Pierre-Yves Froehlich
Costumes Anne-Marie Giacalone
Régisseurs de scène Laurent Clauwaert et Maral Abkarian

Production Le K Samka
Coproduction Théâtre Gymnase-Bernardines, Marseille / Théâtre National de Toulouse / Théâtre de l’Union – Limoges, CDN du Limousin
Avec la participation artistique de l'ESAD

AUTOUR DU SPECTACLE

Rencontre avec les artistes à l'issue de la représentation du mercredi 5 avril

Séance de dédicace avec Simon Abkarian, jeudi 6 avril à 17h, dans le hall du Liberté

Audiodescription le jeudi 6 avril

SITE INTERNET

Simon Abkarian
consulter 

Vous aimerez aussi

  • une-histoire-de-fou

    Théma

    Cinéma | Conférence

    Salle Daniel Toscan du Plantier

    Une histoire de fou

    mardi 4 avril

    20h

    Film de Robert Guédiguian, 2015

    Rencontre avec Simon Abkarian à l'issue de la projection 

    Lire la suite