Le Liberté La saison

C'est la vie

Salle Fanny Ardant

Durée : 54 min

Texte et conception Mohamed El Khatib
Réalisation Fred Hocké et Mohamed El Khatib

Avec Fanny Catel et Daniel Kenigsberg

Plein tarif : 22€
Tarif préférentiel : 16€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Billetterie en ligne

Dans une performance documentaire maniant la gravité et l’humour, deux acteurs touchés par la disparition d’un enfant délivrent un manifeste de la vie à l’usage des vivants.

« La mort injuste (il y aurait des morts justes) de ma mère a été un séisme. Et puis on m’a dit, tu sais, ça va, c’est bien pire de perdre un enfant. Ah bon ? Alors on pourrait mesurer la douleur sur une échelle de Richter de la perte et observer qu’une mère c’est moins intense qu’un enfant. On mettrait en équation nos vies et les douleurs qui s’y rapportent. Quand le fils de Daniel est mort, ce dernier jouait le rôle de Phoenix dans Andromaque, sans jamais que l’on sache s’il pleurait pour son personnage, pour lui ou pour un peu des deux ».
Dans À l’abri de rien et Finir en beauté, ses précédentes créations (la dernière a été jouée à guichets fermés lors du Festival Off d’Avignon 2015), Mohamed El Khatib racontait la mort de sa mère. Pas pour effectuer un travail de deuil ni entrer en résilience : la mort d’un proche n’est définitivement pas un problème à gérer et on ne répare pas si facilement les vivants. La larme à l’œil mais toujours le sourire en coin, le jeune et inclassable dramaturge disait surtout le manque pour un être essentiel. C’est sur ce sujet universel qu’il entreprend un nouveau volet partagé avec deux acteurs. Fanny et Daniel ont perdu chacun un enfant. Ils sont des
« orphelins à l’envers, oubliés par la sémantique ». Survivre à ces disparitions, c’est dire l’indicible en entretenant si possible le sens de la dérision, si précieuse au cœur d’un sujet si grave.

Production Zirlib
Coproduction Le Liberté, scène nationale de Toulon / Théâtre du Bois de l’Aune, Aix-en-Provence / Théâtre Ouvert - Centre National des Dramaturgies Contemporaines, Paris / CDN d’Orléans

Zirlib est conventionné par le ministère de la Culture - DRAC Centre-Val de Loire et soutenu par la ville d’Orléans
Mohamed El Khatib est accompagné par L’L - Lieu de recherche pour la jeune création de Bruxelles, artiste associé au Théâtre de la Ville – Paris et au Centre Dramatique Régional de Tours - Théâtre Olympia

SITE INTERNET

Collectif Zirlib
consulter