Le Liberté La saison

Lampedusa Beach

Salle Fanny Ardant

Durée : 1h environ

Texte Lina Prosa
Traduction Jean-Paul Manganaro
Mise en scène Irina Brook

Avec Romane Bohringer

Plein tarif : 22€
Tarif préférentiel : 16€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Billetterie en ligne

1 Co-voiturage

Irina Brook met en scène le monologue poignant de Lina Prosa sur le sujet brûlant des migrants naufragés en Méditerranée. Un texte-plaidoyer indigné, qui questionne les principes mêmes de l’humanité.

Une île en Méditerranée : la nuit venue, des embarcations déversent clandestinement des réfugiés sur ses plages, aux portes de l’Europe. Lorsqu’ils y parviennent… Parmi des dizaines d’individus qui sombrent tragiquement autour d’elle, Shauba sollicite toutes ses forces, s’accroche à tout ce qui flotte pour résister au naufrage. Alors que le temps s’étire, lui permettant de raconter son odyssée, elle interpelle les dirigeants du monde, mais progressivement le fond de la mer l’attire…
La figure fictive de Shauba personnifie une tragédie, celle des nombreux migrants qui fuient les guerres et les régimes politiques autoritaires qui les poussent vers l’Italie et la Grèce. Trouvant sa source dans cette actualité récurrente mais aussi dans la tragédie grecque (Les Suppliantes d’Eschyle relatait les mêmes faits il y a vingt-cinq siècles), l’auteure italienne Lina Prosa écrit ce texte en 2003, démontrant à quel point nous pouvons rester sourds à ces détresses, malgré l’évidente urgence. Directrice du Théâtre National de Nice depuis 2014, Irina Brook invite Romane Bohringer à s’emparer de la figure symbolique de Shauba. Avec l’intensité émotionnelle qu’on lui connaît, idéale pour incarner la voix des naufragés si tristement absente des débats publics, l’actrice se tient près, si près, de cette langue de sable tellement convoitée. Dans ce décor extrêmement épuré, le texte résonne comme un cri pour combattre l’indifférence. Elle délivre ici le message désespéré de l’héroïne malheureuse, en forme de mise en demeure politique : l’Europe n’est-elle qu’un mirage ?

Production Théâtre National de Nice – CDN Nice Côte d’Azur

Vous aimerez aussi

  • lili-et-le-baobab

    Théma

    Cinéma | Conférence

    Salle Daniel Toscan du Plantier

    Lili et le baobab

    mardi 7 mars

    20h

    Film de Chantal Richard, 2006

    Rencontre avec Romane Bohringer à l'issue de la projection

    Lire la suite