Le Liberté La saison

Le Dernier testament

Salle Albert Camus

Durée : 2h environ

D’après Le dernier testament de Ben Zion Avrohom de James Frey
Mise en scène Mélanie Laurent

Avec Olindo Bolzan, Stéphane Facco, Gaël Kamilindi, Lou de Laâge, Jocelyn Lagarrigue, Nancy Nkusi et Morgan Perez

Plein tarif : 28€
Tarif préférentiel : 20€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Billetterie en ligne

Accéder

Il sauve des vies, croit en l’amour, redonne l’espoir mais met en danger les institutions avec son pouvoir grandissant… Qui est donc ce Ben Zion ? Première mise en scène et premier défi de théâtre pour Mélanie Laurent.

Après un très grave accident auquel, inexplicablement, il survit, Ben Jones attire à lui une petite communauté de fidèles. On le dit d’une grande sagesse et on lui attribue des pouvoirs. Il fascine, relève les malades de leurs souffrances et, parfois, semble accomplir des miracles… Est-il réellement ce Messie inattendu défiant les pouvoirs en place ?
Avec Le dernier testament de Ben Zion Avrohom, roman flirtant avec le mystique et le fantastique, l’écrivain américain James Frey écrit rien de moins qu’un évangile contemporain. Dans le style factuel, rationnel, qui le caractérise et l’univers des marges sociales qu’il a décrit dans ses best-sellers (Mille Morceaux, L.A. Story), l’auteur américain forge un récit édifiant, sans compromis face au fait religieux. Son anti-héros Ben Zion ne se réclame en effet d’aucun culte, sauf celui de l’amour entre les hommes : il interroge ainsi nos croyances avec les mêmes armes que celles qui les ont fondées. Mélanie Laurent reconstitue à la scène cette sidérante fiction, adaptation étonnamment réaliste d’un nouveau Nouveau Testament. L’artiste a aujourd’hui dépassé son statut d’actrice (révélée chez Philippe Lioret et Quentin Tarantino) pour embrasser plusieurs trajectoires : réalisatrice, scénariste, militante écologiste (le film Demain, dont elle est la réalisatrice)... Le matériau de cette première mise en scène brasse avec acuité les thèmes qui lui sont chers. Elle s’appuie sur de jeunes acteurs confirmés comme la lumineuse Lou de Laâge, nommée pour le César du Meilleur espoir féminin en 2014 et 2015 et à l’affiche en 2016 des Innocentes, bouleversant film d’Anne Fontaine.

Adaptation Mélanie Laurent et Charlotte Farcet
Assistante à la mise en scène Amélie Wendling
Dramaturgie Charlotte Farcet
Scénographie Marc Lainé et Stephan Zimmerli
Création lumières Philippe Berthomé
Chorégraphie Arthur Perole
Musiques Marc Chouarain
Costumes Béatrice Rion
Maquillage, coiffure Heidi Baumberger
Vidéo Renaud Vercey
Réalisateur son Maxime Imbert
Accessoiriste Lionel Screve
Arrangement chœur Jérôme Billy
Régisseur général Karl Gobyn
Régisseur son Maxime Imbert
Régisseur lumière Pauline Mouchel
Chef opérateur Alexandre Leglise
Assistant caméra Raphaël Dougé
Chef électro Antoine Roux
Cascadeur Gregory Loffredo

Production Théâtre Gymnase.Bernardines, Marseille
Coproduction Comédie de Clermont-Ferrand / Théâtre National de Chaillot / La Filature, scène nationale de Mulhouse / Espace Malraux, scène nationale de Chambéry et de Savoie / Théâtre de Liège, Belgique / Théâtre Anne de Bretagne, Vannes
Mécènes Dior / Tory Burch / Galeries Lafayette

AUTOUR DU SPECTACLE

Audiodescription le vendredi 30 septembre