Le Liberté La saison

L'Égypte

Toulon

Au printemps, le Liberté, scène nationale de Toulon réunit l’Hôtel des Arts, Châteauvallon – scène nationale, le Metaxu, le Cinéma Le Royal, la Maison de la Photographie et le Conservatoire de Toulon Provence Méditerranée pour vous proposer un parcours autour de la création égyptienne. S’inscrivant dans la tradition d’ouverture de notre territoire sur la Méditerranée, cette manifestation permettra de découvrir la création contemporaine égyptienne, riche et éclectique, et d’apporter notre soutien à ces artistes de talent qui poursuivent leur travail de création dans leur pays, malgré des conditions souvent très difficiles...

LE LIBERTÉ, SCÈNE NATIONALE DE TOULON
du mardi 10 au dimanche 15 mai
EXPOSITIONS ET INSTALLATIONS — ENTRÉE LIBRE

  • TOULON / LE CAIRE : LES MOTS POUR LE DIRE

L’artiste égyptienne Sondos Shabayek a collecté diverses expériences sensibles de la ville du Caire par le biais d’ateliers d’écriture avec les habitants. Un grand plan de la ville légendé par ces histoires sera exposé dans le hall du Liberté. La diversité de ces témoignages, souvenirs et impressions viennent donner vie et singularité à cette ville immense qu’est Le Caire.
Comme un miroir de l’exposition consacrée à Toulon, proposée par Jean-Pierre Moulères dans le cadre du Théma d’avril et mai Les mots pour le dire, ces morceaux de vie construisent un pont entre ces deux villes.

  • ÉLECTRO CHAÂBI
    Film de Hind Meddeb, 2013 (1h17) diffusé en continu dans le hall du Liberté

Dans les bidonvilles du Caire, la jeunesse danse au son de l’électro chaâbi, nouvelle musique qui fusionne chanson populaire, beats électro, et freestyles scandés à la manière du rap et aspire, ainsi, à se libérer des tabous et des interdits de la religion et de la société égyptienne.

  • DRIVING/TELLING
    Courts métrages de Margot Zanni, 2007 diffusés en continu dans le hall du Liberté
    Anonymous driver, Al-Hussein Mosque (13 min)
    Driver Mohammed, City of the Dead (10 min)
    Driver Mamdouh, Abu Al-Numros (17 min)

Au Caire, il est inévitable de se déplacer en taxi. On traverse la ville. La vue depuis la fenêtre défile comme dans un film qui s’intitulerait Mega City et dans lequel une multitude de scènes contradictoires se succèderaient. Saisie comme un tout, cette ville se compose de plusieurs couches d’impressions de toute sorte, qui ne se révèlent ni s’expliquent. Une ville ; un nombre infini d’histoires ; et encore plus de secrets.

------

MAISON DE LA PHOTOGRAPHIE
consulter le site
du samedi 30 avril au samedi 25 juin
EXPOSITION — ENTRÉE LIBRE

  • ÉGYPTOMANIA
    Photographies de Maxime Du Camp

Écrivain, journaliste et photographe, Maxime Du Camp entreprend entre 1849 et 1850 un long voyage en Orient en compagnie d’un de ses plus fidèles amis : Gustave Flaubert. Si le premier réalise un important reportage photographique, le second écrira en 1851, un Voyage en Égypte, juste avant d’entamer la rédaction de Madame Bovary. Cette exposition, montée grâce au concours de la Société de Géographie et de la Bibliothèque Nationale de France, retrace un des tous premiers reportages photographiques sur ce pays fascinant.
Parallèlement, des ouvrages anciens issus des bibliothèques de la ville de Toulon montrent comment, tout au long du XIXe siècle, naît la passion pour l’Égypte.

------

CHÂTEAUVALLON – SCÈNE NATIONALE
consulter le site
METAXU
consulter le site
du lundi 9 mai au samedi 21 mai
PARCOURS SONORE ET VISUEL - ENTRÉE LIBRE
parcours guidés les vendredi 20 et samedi 21 mai à 18h
balade urbaine le mercredi 18 mai à 12h - départ de la Place du Globe - durée 5h (prévoir pique-nique)

  • TAXIPHONE

L’équipe d’artistes du Metaxu investit le site de Châteauvallon avec une installation originale sous forme de cabines téléphoniques inspirées des taxiphones. Le public découvrira dans chaque cabine, une proposition lumineuse, vidéo ou sonore. Cette installation est un pont entre la France et l’Égypte, mais aussi un passage entre le Metaxu, lieu d’art installé dans un quartier populaire du centre-ville de Toulon, et les altitudes champêtres du théâtre de Châteauvallon.

------

CINÉMA LE ROYAL
consulter le site
mardi 10 mai à 19h30
CINÉMA — TARIFS : DE 4 À 8 €

  • JE SUIS LE PEUPLE
    Documentaire d’Anna Roussillon, 2014 (1h51)

« La Révolution ? T’as qu’à la regarder à la télé ! » lance Farraj à Anna quand les premières manifestations éclatent en Égypte en janvier 2011. Alors qu’un grand chant révolutionnaire s’élève de la place Tahrir, à 700 km de là, au village de la Jezira, rien ne semble bouger. C’est par la lucarne de sa télévision que Farraj va suivre les bouleversements qui secouent son pays. Pendant trois ans, un dialogue complice se dessine entre la réalisatrice et ce paysan égyptien : lui, pioche sur l’épaule, elle, caméra à la main. Leurs échanges témoignent du ballottement des consciences et des espoirs de changement : un cheminement politique lent, profond et plein de promesses…

------

LE LIBERTÉ, SCÈNE NATIONALE DE TOULON
CONSERVATOIRE DE TOULON PROVENCE MÉDITERRANÉE
consulter le site
jeudi 12 mai à 19h15
CONCERT AU LIBERTÉ — ENTRÉE LIBRE

  • MUSIQUE ARABO-ANDALOUSE
    Avec Abderrazzak Barham, Myriam Benharroch, Malika Boumaza, Gilles El Baz, Claudine Herrero, Thierry Kriegel, Hassan Mahboub, Leïla Maiza Benhissen, Caroline Roulleau, Xavier Roulleau, Aziza Vanhoutte et Natalia Voronova

Musique inspirant au voyage sur les rives de la Méditerranée, la musique arabo-andalouse est riche de son métissage entre Orient et Occident. Fouad Didi, musicien et enseignant, dirige l’orchestre arabo-andalou du Conservatoire de Toulon Provence Méditerranée depuis plus d’une dizaine d’années. Cette formation de douze élèves s’inspire des différents répertoires de ce courant musical aux influences mêlées : classique, Hawzi, Chaâbi et Melhoune. Composé de deux luths, deux ouds, un violon, trois percussions, quatre chanteurs et un piano, l’orchestre propose, dans le hall du Liberté, un programme autour de l’Égypte et de ses confluences.

------

LE LIBERTÉ, SCÈNE NATIONALE DE TOULON
jeudi 12 et vendredi 13 mai à 20h
THÉÂTRE — TARIFS : DE 5 À 22 €

  • LE PRINCE SÉQUESTRÉ
    Texte et mise en scène François Cervantes
    réserver 

Les retrouvailles entre deux amis, dont une figure de clown, sur fond de révolution égyptienne. Ils se connaissent, ont des choses à se dire mais le dialogue ne s’avère pas facile : alors que la révolution emporte tout, comment continuer à parler d’homme à homme ? Hassan El Geretly est un artiste important de la scène indépendante égyptienne. Avec François Cervantes, ils ont voulu dresser un pont culturel entre Marseille et Le Caire.

------

HÔTEL DES ARTS, CENTRE D’ART DU DÉPARTEMENT DU VAR
consulter le site
samedi 14 mai à 18h30
DANSE — ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION

  • MOHAMED FOUAD

L’Hôtel des Arts, centre d’art du Département du Var, invite le danseur et chorégraphe égyptien Mohamed Fouad pour une performance nourrie de son histoire, ses recherches et ses réflexions. Son travail prend sa source dans le juste équilibre entre la solidité et la fragilité, secret de la survie. Tels des arbres, solides par le tronc et fragiles par les branches, il propose d’instaurer un dialogue intérieur et extérieur avec le public mais également l’espace, les lignes, les oeuvres et l’architecture du centre d’art départemental.

Le programme