Le Liberté La saison

Souterrain blues

Salle Fanny Ardant

Durée : 1h10

Texte Peter Handke
Mise en scène et scénographie Xavier Bazin

Avec Yann Collette et Laure Roldàn 

Plein tarif : 22€
Tarif préférentiel : 16€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Reflet fidèle de l’auteur Peter Handke, Yann Collette vilipende ses semblables, attente à leurs viles habitudes pour tenter de réveiller leurs rêves.

Dans le métro, un homme harangue les voyageurs. Écorché vif et ne s’épargnant pas au passage, il s’en prend avec véhémence mais subtilité, aux défauts de ses contemporains. Son monologue se transforme en un véritable procès contre l’humanité, accusée de tous les maux. Mais personne ne lui répond, ni même ne semble l’entendre. Sommes-nous devenus indifférents à nous-mêmes ? Avons-nous perdu toute capacité d’émerveillement ? Ce sont quelques-unes des questions vitales que pose Peter Handke dans ce poème rageur qui nous prend par le col et fait rendre gorge à la si banale médiocrité. Ce texte de l’Autrichien tient du Misanthrope de Molière et des saillies obsessionnelles de Thomas Bernhard. Mais sa révolte contre la fausseté et l’apparence, qui se sont rendues maîtres du monde, sonne tellement juste. Intenable sur un plateau presque vide, Yann Collette, sur la corde raide, offre toute son animalité à cet homme sauvage qui aime les gens parce qu’il espère tellement d’eux.

Production Compagnie La Bataille

LA PRESSE EN PARLE

La Terrasse, 23/06/15
lire l'article

L’Express, 08/07/14
lire l'article

Le Nouvel Observateur, 09/07/14
lire l'article