Le Liberté La saison

La boucherie de Job

Salle Albert Camus

Durée : 2h50 avec entracte

Texte et mise en scène Fausto Paravidino

Avec Emanuele Aita, Ippolita Baldini, Federico Brugnone, Filippo Dini, Iris Fusetti, Aram Kian, Fausto Paravidino, Barbara Ronchi, Vito Saccinto et Monica Samassa

Spectacle en italien surtitré en français

Plein tarif : 28€
Tarif préférentiel : 20€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Un réquisitoire imagé et engagé contre les excès du capitalisme par une troupe romaine survoltée, née d’une utopie théâtrale.

Job s’est endetté auprès de sa banque pour sauver sa boucherie en faillite. Son fils, qui a étudié la finance aux États-Unis, revient au village pour lui venir en aide selon des méthodes peu orthodoxes. Pendant ce temps, deux clowns inquiétants tournent autour de la boutique à la recherche d’un mystérieux trésor. Programmée au Liberté il y a deux saisons, La Maladie de la Famille M. mettait en évidence la propension du comédien, auteur et metteur en scène italien Fausto Paravidino à être en prise directe avec son temps. Après cette pièce interprétée par des acteurs de la Comédie-Française, le dramaturge a rejoint le Teatro Valle Occupato. En rupture avec le théâtre institutionnel, cette troupe s’installe dans l’effervescence de l’occupation d’un des plus prestigieux théâtres de Rome pour protester contre les coupes budgétaires infligées à la culture. Liant le théâtre shakespearien et une forme résolument contemporaine, reflet de l’utopie théâtrale qui a contribué à sa génèse, Paravidino conçoit avec une troupe d’acteurs à l’énergie débordante cette pièce cruelle et festive au fort parfum d’allégorie, auscultant les ressorts d’un système économique qui asphyxie les classes populaires par le jeu de la spéculation.

Lumières Pasquale Mari
Costumes Sandra Cardini
Scénographie Guido Bertorelli et Marco Guarrera
Musique Enrico Melozzi
Chorégraphie Giovanna Velardi
Masques Stefano Ciammitti
Assistants à la mise en scène Maria Teresa Berardelli et Camilla Brison
Traduction française des surtitres Caroline Michel avec le soutien de la Maison Antoine Vitez

Production Teatro Valle Occupato - Fondazione Teatro Valle Bene Comune / Fondazione Luzzati - Teatro della Tosse
Avec le soutien de l’European Cultural Foundation, d’Angelo Mai, des artistes de Altresistenze 13-14 del TVO, de l'association Ex Lavanderia, de l'association SemiVolanti, du Nuovo Cinema Palazzo et Scup
Remerciements à Studio Legale Giuliana Aliberti

Vous aimerez aussi

  • operetta-burlesca

    Spectacle

    Théâtre

    Salle Albert Camus

    Operetta burlesca

    vendredi 2 octobre

    20h30

    Texte et mise en scène Emma Dante

    Lire la suite

    •