Le Liberté La saison

Aucun homme n'est une île

Salle Albert Camus

Durée : 1h

à partir de 8 ans

Texte Fabrice Melquiot
Conception, musique et mise en scène Roland Auzet 

Avec Julien Romelard

Plein tarif : 28€
Tarif préférentiel : 20€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Accéder

Après Tu tiens sur tous les fronts il y a deux saisons au Liberté, Roland Auzet initie un nouveau face-à-face entre acteurs hors normes, dont un virtuel. Un théâtre musical comme une fiction/friction vivifiante entre poésie et technologie.

C’est un dialogue presque banal entre deux êtres : Jacques réveille Oscar, il l’interpelle, le titille, c’est que le jeune garçon rêve le monde, y projette ses fictions, déborde d’émotions. Mais le premier est fait de chair et d’os, l’autre de pixels et de lignes de codes. Jacques a 13 ans, Oscar n’a d’âge que celui de sa mise en service. Après la performance troublante de Pascal Duquenne face à Hervé Pierre, deux acteurs phénoménaux, c’est à un personnage de réalité virtuelle que le metteur en scène et compositeur attribue la figure, infiniment précieuse, de l’« autre ». Le texte de Fabrice Melquiot perpétue une réflexion sur la question fondamentale de la limite entre le réel et le virtuel, présente depuis Pinocchio jusqu’à l’Artificial Intelligence de Steven Spielberg. Inspiré par la phrase de John Donne Aucun homme n’est une île, Roland Auzet en tire un spectacle au propos radicalement contemporain, et paradoxalement humaniste, sur la différence : l’homme serait-il aussi un rêve des machines ?

Spectacle programmé dans le cadre de Regards sur les arts numériques du 29 au 31 janvier. Une troisième édition qui aura pour thème Smart City, la ville créative et durable. Programmation en cours.

Création électronique Olivier Pasquet
Scénographie et création vidéo Arie van Egmond
Création lumières Bernard Revel
Auteurs du personnage de réalité virtuelle Catherine Ikam et Louis Feri
Mademoiselle Électricité Olivia Carrerre
Voix de Mademoiselle Électricité Evelyne Hotier
Assistant à la mise en scène Julien Avril
Régie générale et plateau Éric Grenot
Constructions décors Les Constructeurs
Remerciements à Artara et Ayaka Niwano

Production Act-Opus
Coproduction Théâtre Am Stram Gram, Genève / Hexagone, scène nationale Arts Sciences – Meylan / Espace Jean Legendre, Théâtre de Compiègne, scène nationale de l’Oise / Théâtre de l’Archipel, scène nationale de Perpignan / Théâtre de la Renaissance, scène conventionnée théâtre et musique, Oullins Grand Lyon
Avec le soutien du Dicream et de la région Rhône-Alpes

La compagnie Act-Opus est conventionnée par la DRAC Rhône- Alpes et par la région Rhône-Alpes

Vous aimerez aussi

  • smart-city

    Festival

    Exposition

    Hall du théâtre

    Smart City

    du vendredi 29 au dimanche 31 janvier

    de 11h à 19h

    Commissaire d'exposition La Fabulerie

    Entrée libre

    Lire la suite

    •  
  • peut-on-encore-rever-de-la-ville-du-futur

    Festival

    Conférence

    Salle Daniel Toscan du Plantier

    Peut-on encore rêver de la ville du futur ?

    samedi 30 janvier

    16h30

    Modérateur Guillaume Pérocheau
    Intervenants Gaëtan Trovato, Javiera Tejerina-Risso, Catherine Fekrane et Alena Siarheyeva

    Entrée libre 

    Lire la suite

    •  
  • muou

    Festival

    Musique

    Hall du théâtre

    Muou

    samedi 30 janvier

    18h

    Proposé par le Metaxu

    Entrée libre

    Lire la suite

    •