Le Liberté La saison

Un obus dans le coeur

Salle Fanny Ardant

Durée : 1h10

Texte Wajdi Mouawad
Mise en scène Catherine Cohen

Avec Grégori Baquet

Plein tarif : 22€
Tarif préférentiel : 16€
Tarif réduit : 15€
Tarif solidaire : 5€

Un récit initiatique, une confession à cœur ouvert, l’histoire d’une renaissance. Seul en scène, Grégori Baquet incarne le héros brisé et rageur du dramaturge libanais.

Wahab est réveillé en pleine nuit par un coup de téléphone : sa mère, malade d’un cancer, agonise. Sur le trajet de l’hôpital, l’homme effectue un retour complet sur lui-même, combat enfin ses démons, son passé refoulé, pour libérer sa mémoire. Ce secret enfoui de son enfance est la clé du tourment de sa vie d’adulte : le traumatisme d’un attentat sanglant alors qu’il avait 7 ans. L’oeuvre du dramaturge d’origine libanaise Wajdi Mouawad se nourrit d’allers-retours entre l’Occident et le Moyen-Orient. Dans Un obus dans le cœur, il met les mots sur la douleur et l’amour mêlés d’une relation entre un fils et sa mère. Comme toujours chez l’auteur de Ciels et Incendies, la puissance du propos est servie par une langue sophistiquée quoique heurtée, brillamment narrative, où réalisme et poésie se conjuguent à la perfection. Dans une mise en scène toute en sobriété, remarquable par son travail de lumières, Grégori Baquet (Molière de la révélation masculine 2014 pour cette pièce) interprète avec brio la personnalité tourmentée d’un être pris dans la violence terrible du monde.

Scénographie et vidéo Huma Rosentalski
Lumières Philippe Lacombe
Création sonore Sylvain Jacques

Production Les Déchargeurs / Le Pôle Diffusion en accord avec la Compagnie Empreinte(s)
Avec le soutien de la SPEDIDAM
Avec l’aide du conseil général des Yvelines, du Théâtre Eurydice, du Centre Culturel Jean Vilar, de la Barbacane, du Théâtre de Chair, du Théâtre André Malraux de Rueil-Malmaison, de Créat’Yves et de l’Arcadi

Le texte représenté est publié aux éditions Actes Sud-Papiers

Molière de la révélation masculine 2014 pour Grégori Baquet

LA PRESSE EN PARLE

France Inter, 21/03/14
lire l'article

Zibeline,  03/15
lire l'article