Le Liberté La saison

Le collectif dans tous ses états

Salle Albert Camus

Avec Daniel Herrero, Patrice Maggio, Marc Thiercelin, Faïsal Arrami, Jean-Louis Kerignard, Charles Berling et Claire Chazal 

Entrée libre

Tarif théma :

Du rugby à la voile en passant par la boxe, ces porteurs d'aventures collectives nous parleront du dépassement de soi.

Daniel Herrero a été joueur de rugby à XV de haut niveau pour le RC Toulon Rugby Club Toulonais de 1966 à 1976. Il devient ensuite entraîneur de cette équipe de 1983 à 1991. Avec lui elle remporte le titre de champion de France en 1987. Titulaire d’un CAPES d’éducation physique, il enseigne de 1976 à 1987 à l’Université de Nice. De 1988 à 1994 il est professeur et coordinateur pédagogique du Lycée expérimental de la Grande Tourrache à Toulon, un établissement dont il est membre fondateur. Il est entraîneur du Paris Université Club de 1992 à 1997. Entre 1996 et 1998 il intervient à l’ESSEC et à l’IEP Paris et dirige un séminaire à l’École normale supérieure, rue d’Ulm.
Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le rugby, dont Le Dictionnaire amoureux du Rugby. Il a écrit également des ouvrages plus personnels comme L’ami Indien (1992) et un essai pour lutter contre l’extrême-droite intitulé Petites histoires racontées à un jeune du Front National (1997). Il est chroniqueur au Journal du Dimanche depuis 1989 et consultant à Sud Radio depuis 1992. Il est également vice-président des Amis de l’humanité et Ambassadeur de la fédération internationale des Droits de l’Homme.

Après des études de journalisme à Marseille, Patrice Maggio intègre l’équipe de Var Matin Toulon / La Seyne en 1987. Il gravit les échelons et est nommé Rédacteur Directeur adjoint des rédactions du Groupe Nice-Matin en septembre 2015.

Marc Thiercelin est un navigateur et un skipper professionnel français. Il totalise cinq tours du monde en solitaire, vingt-deux Transatlantiques, sept Solitaires du Figaro, cing Tour de France à la voile, quatre tours complets de l’Antarctique et quatre Cap Horn en solo. Un total de 700 000 km parcourus sur tous les océans du globe. Il a créé une fondation autour de l’économie maritime et des métiers de la mer, la Fondation de l’Or Bleu.

Faïsal Arrami est un boxeur professionnel toulonnais, triple Champion de France et Champion d’Afrique. Il est aussi coach mental et psychothérapeute pour sportifs de haut niveau.

Jean Louis Kerignard est délégué départemental du Var de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer). L’action des Sauveteurs en Mer repose sur 5 800 bénévoles opérationnels et volontaires répartis dans 221 stations de sauvetage en France métropolitaine et outre-mer. Ces acteurs de terrain sont coordonnés par un président bénévole, un siège de 70 salariés renforcés de quelques cadres bénévoles spécialisés, et localement par des cadres bénévoles (environ 1200) pour renforcer le soutien technique, administratif, logistique, financier et de communication.

En parallèle à une carrière essentiellement théâtrale, entamée depuis de nombreuses années aux côtés des plus grands metteurs en scène, (Moshe Leiser, Jean-Pierre Vincent, Bernard Sobel, Claude Régy, Alain Françon, Jean-Louis Martinelli), Charles Berling se fait connaître du grand public par les films Nelly et Monsieur Arnaud de Claude Sautet et surtout, en 1996, Ridicule de Patrice Leconte. Il alterne films populaires (Père et Fils, 15 août, Le Prénom…) et d’auteur (L’Ennui, L’heure d’été…). Ce comédien revendiquant sa liberté s’investit dans des aventures collectives qui lui donnent l’opportunité de prendre des responsabilités dépassant celle du jeu. Sa maison de production cinématographique participe à la même logique, lui permettant de défendre ses projets documentaires ou de fictions… Avec plus de cinquante rôles au théâtre, tout autant au cinéma et plusieurs mises en scène, sa curiosité et ses désirs éclectiques ne tarissent pas et l’amènent sur le terrain de l’écriture (son premier roman, édité en 2011, empruntant son titre à Camus, Aujourd’hui, maman est morte, reçoit le prix Jean-Jacques Rousseau) et sur celui de la chanson avec son album Jeune Chanteur, en 2012, dont il écrit la totalité des textes et à l’occasion duquel il se produit sur scène. Il aborde la mise en scène dans les années 1990 et monte Dreck de Robert Schneider en 1997, puis Caligula d’Albert Camus, Fin de Partie, de Samuel Beckett, ou bien encore Gould Menuhin, spectacle théâtral et musical qu’il crée au Théâtre Liberté à Toulon.