Aller au contenu de la page

Vous êtes dans :

Y Olé

Danse

samedi 19 mars
20h30

Virtuose du mix danse et vidéo, le chorégraphe, vu au Liberté avec Don Quichotte du Trocadéro, livre un ballet contemporain comme une fête printanière, un retour aux origines et un manifeste artistique, métisse et pluriel. Création 2015

On connaît la capacité de José Montalvo à tisser des liens magiques entre danse et images, cultures savantes et populaires. La joie communicative de Paradis (1997) ou l’énergie contagieuse de Good Morning Mr Gerschwin(2008) restent dans les mémoires. Ce sont des références d’une entente qui ne faiblit pas entre les publics les plus variés et ce chorégraphe, scénographe et concepteur vidéo. La foi indéfectible dans le plaisir de danser et le bouleversement des formes apporté par la vidéo guident à nouveau cette création. Il s’agit d’une œuvre pour seize interprètes, en deux parties : une célébration exubérante de la vie sur Le Sacre du printemps et une scène de fête qui résonne comme un retour aux sources de la jeunesse du chorégraphe, empreinte des tubes des années 1970 mais aussi de chants traditionnels méditerranéens et des rituels « Olé » qui les ponctuent. Ce diptyque se comprend comme une sorte de manifeste à la fois grave et joyeux pour celui qui est aujourd’hui artiste permanent du Théâtre National de Chaillot et pour qui « le mélange des genres est une manière de penser et de sentir le monde ».

Scénographie et conception vidéo José Montalvo
Costumes Rose-Marie Melka assitée de Marie Malterre et Didier Despin
Réalisation des costumes Théâtre National de Chaillot
Lumières Gilles Durand et Vincent Paoli
Son Pipo Gomes
Coordination artistique Mélinda Muset-Cissé
Collaborateur artistique à la vidéo Sylvain Decay et Pascal Minet
Infographie Sylvain Decay, Clio Gavagni et Michel Jaen Montalvo
Répétiteurs Delphine CaronEmeline Colonna, Simhamed Benhalima et Fouad Hammani

Musique Le Sacre du printemps d’Igor Stravinski (Orchestration Myung Whun Chung), La Zarzamora de Lola Flores, Dream a little dream of me de Fabian Andre et Wilbur Schwandt, What a wonderful word de Bob Thiele et George David Weiss.

Chants Los Adios de Los Amigos de Gines, La Liebre de Pedro Peña Peña, Mañha do Carnaval de Luiz Bonfa et Antônio Maria (repris en espagnol), El Emigrante de Juan Valderrama Blanca

Chants populaires Tangos, Fandangos de Huelva, Tangos de Triana

Textes Andaluces de Jaén de Miguel Hernandez, Tanguillo de la Guapa de Cádiz de Lola Flores

Production Théâtre National de Chaillot
Coproduction Les Théâtres de la Ville de Luxembourg

Vous aimerez aussi

le-cantique-des-cantiques

Spectacle

Danse

Salle Albert Camus

Le Cantique des cantiques

jeudi 4 février

20h30

Chorégraphie Abou Lagraa
Mise en scène Mikaël Serre
Traduction Olivier Cadiot et Michel Berder aux Éditions Bayard
Musique Olivier Innocenti

Lire la suite

do-you-be

Spectacle

Danse

Salle Albert Camus

Do you be

vendredi 5 février

20h30

Chorégraphie Nawal Lagraa

Lire la suite

samedi-detente

Spectacle

Danse

Salle Fanny Ardant

Samedi détente

mercredi 30 et jeudi 31 mars

20h

Conception, texte et chorégraphie Dorothée Munyaneza

Lire la suite