Le Liberté La saison

Petits contes d'amour et d'obscurité

Salle Albert Camus

Durée : 1h40

Texte et mise en scène Lazare

Avec Anne Baudoux, Laurie Bellanca, Axel Bogousslavsky, Laurent Cazanave, Julien Lacroix, Claire Nouteau et Philippe Smith

En deux courtes pièces puissamment allégoriques, l’auteur-metteur en scène ouvre un univers de fantômes, de monstres et de saints. Les créations aux fortes résonances politiques et sociales de Lazare arrachent les âmes au vide dans un saisissant théâtre de mots, de chair et d’ombres.

Des pièces comme des incursions « à la lisière du monde rêvé et du monde réel », aux marges de la société et de ses conventions. Les Illisibles nous plonge dans le monde onirique et exigu de « la nichée » où les désirs enfantins de Léonard, Jérôme et Agnès sont contaminés par les obsessions sensuelles et la cupidité des adultes, fantômes et doubles dialoguent dans Quelqu’un est Marie, courte pièce sur la perte... Sous son chapeau à la Chaplin, Lazare questionne l’essence même du théâtre. Revenu d’entre les vivants, il les regarde tomber, se relever et essayer, encore de vivre. Après la trilogie Passé-je ne sais où, qui revient, Au pied du mur sans porte et Rabah Robert, qui tentait de décrypter, à travers le filtre insondable de son histoire personnelle, les lourds thèmes de la décolonisation et de l’immigration algérienne, son théâtre façonne à nouveau d’authentiques visions, qui sont l’apanage des talents évidents et singuliers. Profondément humaniste, Lazare ne s’exonère pas de ce regard cru, dimension que l’on retrouve aussi dans sa langue inventive et sans compromis, qui offre un relief saisissant à une oeuvre riche en fulgurantes épiphanies.

Scénographie Vincent Gadras
Lumières Anne Vaglio et Lazare
Son Laurent Mathias et Benjamin Colin
Régie générale Laurent Mathias
Régie lumière Jacques Grislin
Régie plateau Gilles Muller
Construction décor François Corbal et l’équipe des ateliers du Grand T Nantes
Avec le concours de Yohann Pisiou
Collaboration artistique Arnaud Stephan

La compagnie a été accueillie en résidence au Liberté

Production Vita Nova / ANAHI
Coproduction Théâtre Liberté / Théâtre National de Bretagne / Le Granit, scène nationale de Belfort / Comédie de Saint-Étienne / Le Grand T Nantes / Théâtre des Bernardines / Le Bois de l’Aune
Avec le soutien de H.A.S. Claire Lacombe et du Studio-Théâtre de Vitry-sur-Scène

AUTOUR DU SPECTACLE

À la suite de la représentation du 9 avril, Mourad Musset et Olivier Leite, les deux guitaristes et chanteurs du fameux trio français La Rue Ketanou et leur complice Pat’ l’accordéoniste, investissent le hall du Liberté pour jouer leur musique festive

Rencontre avec les artistes à l’issue de la représentation du 10 avril