Le Liberté La saison

L'École des femmes

Salle Albert Camus

Durée : 2h10

De Molière
Mise en scène Philippe Adrien

Avec Patrick Paroux, Valentine Galey, Pierre Lefebvre, Joanna Jianoux, Gilles Comode, Pierre Diot, Dominique Boissel et Vladimir Ant

Fin connaisseur de Molière, le directeur du Théâtre de la Tempête livre une relecture contemporaine, à la fois joyeuse et sombre, de cette grande satire sur la tyrannie amoureuse.

Pour modeler son esprit et asseoir sa domination sur sa pupille Agnès, Arnolphe la séquestre en attendant de l’épouser. Une démarche cruelle qui est aussi censée l’épargner des affres de la jalousie. Mais le jeune Horace déjoue tous ses plans en séduisant l’innocente jeune femme. Sans soupçonner qu’il en est le geôlier, ce dernier va tout raconter au maître…
D’une férocité absolue envers sa prisonnière et promise, Arnolphe est pourtant sincère dans ses sentiments envers elle : Philippe Adrien ne néglige aucune complexité dans son adaptation comique et poétique du classique de Molière, où l’on sent poindre l’influence du légendaire Louis Jouvet. Dans une scénographie impressionnante où ombres et lumières jouent de tous leurs contrastes, les acteurs (formidables Patrick Paroux, Valentine Galey et Pierre Lefebvre) exploitent l’ample registre d’un texte qui, en son temps, a déchaîné les débats. Car si l’amour véritable y fait échec à la tyrannie, la relation maître-esclave qu’impose Arnolphe renvoie, encore de nos jours, à tous les fondamentalismes, à toutes les intolérances.

Décor Jean Haas
Lumières Pascal Sautelet assisté de Maëlle Payonne
Musique et son Stéphanie Gibert
Costumes Cidalia Da Costa assistée de Anne Yarmola
Maquillages Sophie Niesseron
Collaboration artistique Clément Poirée
Direction technique Martine Belloc
Habillage Émilie Lechevalier
Régie Maëlle Payonne (lumières), Ivan Paulik (son), Farid Laroussi (plateau)

Production ARRT / Philippe Adrien, compagnie subventionnée par le ministère de la culture et de la communication
Coréalisation Théâtre de la Tempête
Avec le soutien de l’Adami