Le Liberté La saison

Dreck

Salle Fanny Ardant

Durée : 1h05

De Robert Schneider
Traduction Claude Porcell
Mise en scène Charles Berling

Avec Alain Fromager et Jean-Louis Boissé

Caisse de résonance des chaos du monde, le texte de Robert Schneider défie notre sens moral. L’acteur Alain Fromager livre une performance époustouflante de cette pièce-choc recréée au Théâtre Liberté la saison dernière, après une première version il y a quinze ans.

Il dit s’appeler Sad, cet Irakien qui a abandonné son pays en guerre pour gagner l’Allemagne, où il vend des roses pour survivre. Mais peut-on le croire ? Sa confession est truffée de mensonges et de reniements qui égarent sur sa sincérité. Il ne possède qu’ « une chaise pour patrie » et se définit lui-même comme un « barbare », croquant des oignons crus comme des pommes...
Lorsque la norme devient la règle, l’« autre » symbolise toujours une menace : immigré ou clandestin, il est la cible de toutes nos suspicions. Avec Dreck, Robert Schneider offre une voix puissante à ces êtres à la marge, parfois invisibles. Après une première mise en scène en 1997 pour le Théâtre National de Strasbourg, Charles Berling renouait la saison dernière avec ce monologue aux questionnements assourdissants, dont le sujet reste plus que jamais d’actualité. La performance de l’acteur Alain Fromager y explore jusqu’au vertige la force et les failles de cet inquiétant personnage de Sad, figure troublante de l’altérité.

Scénographie Christian Fenouillat
Lumières Pascal Noël
Son Guillaume Rouan
Assistante à la mise en scène Léa Ortelli
Assistante à la scénographie Margaux Coste
Les décors sont fabriqués par le Théâtre Liberté

Production Théâtre Liberté

Le texte représenté est publié à L'Arche Éditeur 

AUTOUR DU SPECTACLE

Rencontre avec les artistes à l'issue de la représentation du mardi 10 février