Le Liberté La saison

Empty moves (parts I, II & III)

Salle Albert Camus

Durée : 1h45

Chorégraphie Angelin Preljocaj
Création sonore John Cage, Empty words

Avec Natacha Grimaud, Virginie Caussin, Sergio Diaz et Yan Giraldou

Le chorégraphe poursuit son triptyque débuté il y a dix ans, une danse de signes affolante de liberté. Création Festival Montpellier Danse 2014.

Reconnu internationalement, Angelin Preljocaj continue d’explorer les ressources de la danse d’aujourd’hui avec l’exigence du « jeune artiste » qu’il demeure, ce qui lui autorise les grands ballets romantiques comme Roméo et Juliette ou Blanche-Neige ou les pièces plus sombres comme Ce que j’appelle oubli, donnée au Liberté la saison dernière.
Empty moves (parts I, II & III) apparaît comme l’une des chorégraphies où il pousse au plus loin l’abstraction : il contrarie les mouvements naturels des corps, se dégage de toute symbolique et se libère des cadres référencés de la musique, se plaçant dans la philosophie expérimentale de John Cage.
Créée en plusieurs temps (la partie I en 2004, la II en 2007 et la III à la dernière édition de Montpellier Danse), l’œuvre s’appuie sur l’enregistrement d’une performance du compositeur américain, Empty words, à Milan en 1977. La voix nue de l’artiste y déclame imperturbablement des mots et des sons sous les quolibets de l’audience. Comme Cage, Angelin Preljocaj jubile de la liberté du chorégraphe de décider d’un mouvement pour lui-même, sculpte le vide, n’en fait qu’à sa tête. Une recherche esthétique formulant la calme radicalité d’un geste artistique face à l’écho impitoyable que lui en donne parfois le public.

Remerciements à Goran Vejvoda
Directeur technique Luc Corazza
Régisseur général Michel Pellegrino

Production Ballet Preljocaj
Coproduction Empty moves (parts I, II & III) Festival Montpellier Danse 2014 / Théâtre de la Ville de Paris
Coproduction Empty moves (parts I & II) Festival Montpellier Danse 2007
Coproduction Empty moves (part I) Commande de la Biennale nationale de danse du Val-de-Marne / The Joyce Theater’s Stephen and Cathy Weinroth Fund for New Work

GARDE D'ENFANTS

Le Théâtre Liberté garde vos enfants pendant la représentation

SITE INTERNET

Ballet Preljocaj
consulter