Le Liberté La saison

Traversées + Comment écrire au-dessus des nuages ?

Hall du théâtre

Vidéos d’Ange Leccia et François Lejault

Entrée libre

Traversées, vidéo d’Ange Leccia, 2013 (20 min)

Du haut d’un paquebot, la mer semble toujours sereine, son sillage est l’image de la majesté même. Du lever au coucher du soleil, toute croisière aspire à l’harmonie, respire hors du Mal. Mais le Réel existe, et ses rudes bourrasques (de guerre, de pauvreté, d’altérité culturelle) rodent sans cesse dans les parages. Capitaine, protégez-nous de ces folies.
Plus de stop s’il vous plait, continuons, cap sur l’éternité.

Ange Leccia, né en 1952 à Minerviu en Corse, vit et travaille à Paris et en Corse. Après des études d’arts plastiques, il s’engage dans une double activité de plasticien et de cinéaste, et initie ses recherches en tant que pensionnaire à l’Académie de France à Rome. On a pu voir son travail, entre autres, au Musée d’art moderne de la ville de Paris, au Centre Georges Pompidou de Paris, au Musée Guggenheim de New-York, à la Documenta de Kassel, au Skulptur Projekte de Münster, à la Biennale de Venise... En 2013, le MAC/VAL lui a consacré une exposition monographique. Il est représenté par la galerie Almine Rech. Il est aussi, depuis 2001, responsable du Pavillon Neuflize OBC, laboratoire de création du Palais de Tokyo.

Comment écrire..., vidéo de François Lejault, 2012 (4 min)

Des barques - ou des canots de sauvetage décrochés de quelques paquebots ? - manifestent leur volonté de survivre à toute tempête. Tandis que la charmante sirène de cette odyssée minuscule souffle un chant qui se transforme en brouillard, écrivant à l’envers un message d’espoir au-dessus des nuages. On a le choix : s’envoler avec la Nymphe ou reprendre le large. Avec qui ?

François Lejault est né à Tours en 1960. Il est artiste, vidéaste et professeur à l’école supérieure d’art d’Aix-en-Provence. Après ses études, François Lejault, engage un travail d’installations et de films vidéo. Ses vidéos dessinent les relations complexes du corps et de ses images dans leurs transformations. Son travail actuel s’immerge dans les territoires limites de la société (shaman, SDF, hôpital psychiatrique…). Depuis 1996 il réalise de nombreuses vidéos de danse et des scénographies pour les spectacles de Thierry Bae.

 

SITE INTERNET

François Lejault
consulter