Le Liberté La saison

Journal de ma nouvelle oreille

Salle Fanny Ardant

Durée : 1h20

D’Isabelle Fruchart
Adaptation et mise en scène Zabou Breitman

Avec Isabelle Fruchart

Perdre son ouïe à 14 ans, la retrouver à 37 : le récit, sensible à plus d’un titre, d’une redécouverte du monde de et avec Isabelle Fruchart, mis en scène par Zabou Breitman.

Isabelle s’était habituée à être enfermée dans « sa bulle de poète » : une audition « de grand mère » est un handicap lourd qui s’apparente pour elle à une mise à distance du monde extérieur, paradoxalement plutôt agréable. Mais cette jeune femme active devient, au fil du temps, vraiment « sourde comme un pot » : comment comprendre alors un amant qui parle dans le noir ? Réaliser un tour de magie mentale les yeux bandés dos au public quand on a 70% d’audition en moins à chaque oreille ? Isabelle se résout à adopter un appareil auditif, outil miraculeux qui va lui ouvrir les portes d’un monde nouveau... Comédienne et musicienne, Isabelle Fruchart interprète ici sa propre histoire, un journal de sensations, qui sont autant de signes de renaissance puisque chaque son devient une expérience extraordinaire… À travers la mise en scène dépouillée de Zabou Breitman, l’auteure et actrice a rencontré l’écho idéal à ce récit de satisfactions minuscules et grandioses sur la musique ouatée, littéralement tombée des nues, de Brian Eno.

Scénographie Simon Stehlé
Conception sonore Laury Chanty
Lumières André Diot
Costumes Amina Rezig

Production déléguée Théâtre Vidy-Lausanne
Coproduction Théâtre Liberté, Théâtre national de Nice / Théâtre de Châtillon
Coréalisation Théâtre du Chêne Noir

AUTOUR DU SPECTACLE

Rencontre avec les artistes à l'issue de la représentation du vendredi 4 avril