Le Liberté La saison

Bleu Conrad

Salle Fanny Ardant

Durée : 1h10

D’après Bleu Conrad ou le Destin Méditerranéen de Joseph Conrad de Maddalena Rodriguez-Antoniotti
Mise en scène Jean-Yves Lazennec

Jeu Michel Albertini
Chants Barbara Fortuna

Sur les traces de l’écrivain-voyageur Joseph Conrad, parti à la découverte du pays de son mentor, un marin corse à la stature d’Ulysse.

À dix-sept ans, Joseph Conrad s’embarque comme mousse sur un voilier à Marseille. Le grand auteur de romans de voyages, monument de la littérature du XXe siècle, est encore ce jeune Polonais expatrié, apprenant son premier métier de marin avec Dominique Cervoni, un Corse du Cap. En 1921, trois ans avant sa mort et au faîte de sa renommée, l’écrivain entreprend un pèlerinage de trois mois sur l’île de Beauté. Il découvre alors le pays de celui qui l’a initié à son premier univers maritime, la Méditerranée. Un héros ordinaire à la dimension extraordinaire, comparable à Ulysse, une métaphore de la Corse elle-même. 
Dans son livre Bleu Conrad ou le Destin méditerranéen de Joseph Conrad, Magdalena Rodriguez-Antoniotti pénètre dans la vie secrète d’un écrivain dont toute l’œuvre visionnaire pose une question essentielle : comment rester humain en ce monde ? De cet essai documenté, de ce récit fiction, le metteur en scène Jean-Yves Lazennec extrait des pépites évoquant la mer, l’amitié, l’aventure et la littérature. Conrad est un auteur qui ouvre l’horizon, qui se déplace aux limites du monde pour scruter le cœur des hommes. La voix du grand comédien Michel Albertini à laquelle répondent celles puissantes, viriles et en même temps sur le fil des aigus de l’ensemble de polyphonies corses Barbara Furtuna, dessine le portrait de l’île, celui de la Méditerranée, celui de toutes les mers et encore au-delà celui du monde moderne vu à travers les yeux du complexe auteur d’Au Cœur des Ténèbres.

Coproduction Association Barbara Furtuna / Compagnie Théâtre Mains d’œuvres